Wargames Bakery – Basius Texturis

Alors que le KS Basius Texturis suit son cours, j’ai eu le privilège de recevoir en avant-première 2 pads : Halls of the Bakery et Bakery Broken.
Texturis_01 Texturis_02

Comme annoncé, les pads font 5 cm de côté, parfait pour socler en 25mm (rond ou carré). On peut voir sur ce gros plan que la gravure est très fine sur ce modèle, attention à la casse à l’usage.
Texturis_03

J’ai fait plusieurs essais au greenstuff avec ces mini-pads afin de trouver le meilleur agent pour faciliter le démoulage. Je ne sais pas si c’est parce que mon rouleau de Greenstuff est un peu ancien, mais qu’est ce qu’il colle !! 🙁
Premier essai avec de l’eau (conseillé par le producteur) : bel échec, j’ai vraiment lutté pour décoller le socle, jusqu’à abimer et le Greenstuff et le pad (sans compter les traces de GS qui sont restées sur le pad). Deuxième essai avec un stick de baume pour les lèvres : mieux qu’avec de l’eau mais tout de même là aussi avec de la perte.  Troisième essai enfin, les grands moyens, en enduisant le pad de vaseline de démoulage : cette fois avec de très bons résultats ! C’est probablement spécifique à ce modèle qui comporte plein de détails très fins  et avec beaucoup de profondeur car je n’ai, a contrario, eu aucun problème avec mes pads Basius grand format et du baume pour les lèvres.

Le matériel utilisé donc sera : Greenstuff et Vaseline de démoulage
Texturis_04 Texturis_11
Note : il m’arrive aussi de mixer le Greenstuff avec du Magic Sculp pour obtenir un mélange un peu plus dur une fois sec.

Première étape, préparation du Greenstuff et application d’une bonne épaisseur sur le socle (entre 2 et 3mm) pour bien capturer tous les détails, surtout sur le Bakery Broken. Côté pads, application d’une fine couche de vaseline liquide avec un vieux pinceau ou une vieille brosse à dents.
Texturis_13 Texturis_12

On presse fermement le socle contre le pad, il faut que le greenstuff déborde sur les côtés. Et grâce à la taille du pad on peut préparer jusqu’à 4 socles en même temps.
Texturis_14

Personnellement, si j’essaye d’enlever le socle immédiatement, je saccage les détails. Du coup, je laisse sécher quelques heures (souvent toute la nuit) pour que la pâte ait suffisamment durcie, puis je démoule. Quelques socles se sont désolidarisés de la pâte mais, comme celle-ci reste souple, le démoulage est encore plus simple.
Texturis_16

Plus qu’à passer un coup de scalpel autour pour égaliser le socle, et voilà.  En haut, le socle du milieu a été préparé avec du baume à lèvres, et on voit bien que la pâte a collé au pad (surtout dans la rosace en creux), les détails se sont un peu estompés par rapports aux autres socles. En bas, le socle à gauche a été fait lui aussi avec du baume mais sur mon Basius Dungeon (grand format), et aucun soucis de décollage ni de perte de détail. Les quatres autres socles ont été fait en utilisant la vaseline et on voit que tous les détails ont été parfaitement conservés, aussi bien les arabesques très fines que la texture des dalles.
Texturis_17

Et tout ça en quelques minutes tout au plus !

J’aime :

  • la taille des pads qui est parfaite pour des textures répétitives
  • le prix mini qui permet de se faire plaisir avec plusieurs modèles
  • la simplicité d’utilisation qui permet de réaliser un socle en quelques minutes
  • réutilisable à l’infini

J’aime moins :

  • c’est spécifique aux modèles de dallage gravé (5 modèles à priori) : la fragilité du pad au niveau des détails en reliefs, à manier avec précaution (mais la vaseline est votre amie). En revanche rien à craindre avec les 65 autres pads

top_50


Je recommande !