Ça sous-couche !

C’est pas parce que je ne poste pas que je ne fais rien ! 😉

Donc, en vrac, on commence par Warhammer Conquest, une nouvelle tentative de Games Workshop de faire dans l’abonnement, cette fois avec les Editions Hachette (ils avaient déjà fait Le Seigneur des Anneaux avec les éditions Atlas, il y a … 15 ans ?). Ça a été compliqué mais j’ai réussi à mettre la main sur le #1. Allez hop, on transvase les 3 couleurs fournies dans des pots compte-gouttes, et on fait une petite sous-couche + couleur de base à l’aéro pour que le grand puisse se lancer dans la peinture.

Pour transvaser la peinture des pots neufs, j’ai appliqué la recette suivante :

  • 10 gouttes de diluant pour que la peinture s’écoule sans problème au travers de l’entonnoir ;
  • quand il ne reste que quelques gouttes dans le pot, j’ajoute 5 gouttes de diluant ;
  • et enfin, quand tout est passé, encore 5 gouttes pour récupérer le maximum de ce qui reste dans le pot, et dans l’entonnoir.

 

Ensuite, j’ai commandé Saga: Age of Magic (ou « comment utiliser vos figurines issues de plein de gammes différentes dans du combat presque de masse »), j’ai donc fabriqué les gabarits de distance et les jetons de fatigue (1/ parce que les officielles sont un peu chères pour ce que c’est, et 2/ apparemment les mesures ne sont pas tout à fait exactes sur les officielles… :-/ ) :

du carton fort, une imprimante, de la colle, des cabochons, et voilà !

Et toujours en relation avec Saga: AOM, j’ai terminé la sous-couche + couleur Os pour TOUS mes squelettes (Undead Army ? 🙂 ).

Plus qu’à peindre ! 🙂

Achievement Completed !

Wouhou ! Ça fait longtemps que je reportais cette tâche, et c’est enfin fait !

Je n’ai plus AUCUN pot de peinture à l’ouverture bien foireuse, j’ai enfin tout transvasé dans des petits biberons compte-gouttes. 🙂

Achievement-biberons

Fini les peintures qui sèchent, terminé les doigts barbouillés à l’ouverture, adios les 4 litres de peintures sur la palette ou à côté. Enfin du contrôle, de la mesure et de la propreté, je vais même pouvoir laisser mon grand peindre en autonomie sans craindre de devoir repeindre tout le salon derrière. 😉

Donc voilà, des pots, des entonnoirs, du diluant, et c’est parti.

Et hop, des beaux flacons au joli contenu (quand on sait qu’il y a dans le lot certaines teintes en ma possession depuis plus de 30 ans, on peut critiquer l’emballage mais on doit reconnaître que le nectar est de qualité 🙂 ) :

qui viennent en complément des marques au contenant bien pensé :

et ça nous fait au final un beau bureau bien rangé ! 🙂