SdA – L’Ultime Alliance

Alors que la 2ème fournée de figurines pour Le Seigneur des Anneaux est toujours en cours de peinture, nous n’avons pas résisté à l’envie de refaire un petit affrontement, cette fois avec un peu de décors, à défaut d’avoir une vraie table (il faut dire aussi que nous venions tout juste de recevoir la rivière et les arbres).

Nous voici donc partis pour le 2nd scénario, « L’Ultime Alliance » : Une bande de Gobelins tente de se frayer un chemin au travers du blocus des Humains et des Elfes. Il suffit qu’un seul gobelin parvienne à s’échapper par le bord opposé de la table pour que des renforts à peau verte viennent prendre l’Alliance à revers.

N°2 oblige, on est toujours avec les règles basiques de chez basiques, nous avons donc un peu ajusté les forces en présences, histoire de rééquilibrer les chances :

  • d’un côté 12 gobelins dont 4 archers
  • de l’autre 4 guerriers du Gondor et 4 archers Elfes (exit les 4 guerriers Elfes conseillés)

Du décor SdA, du décor GreenStuff World, du décor Reaper Bones, du décor Oathsworn, un terrain TopoSolitario, c’est un peu hétéroclite mais ça fait le job. 🙂

Les deux troupes progressent rapidement pour se mettre à l’abri, les archers cherchant une position stratégique.

 

Les adversaires s’observent, quelques volées de flèches fendent l’air de part et d’autres, et se fichent dans les arbres ou se brisent sur la pierre.

 

Les gobelins se massent derrière les ruines, prennent position en hauteur, et les insultes fusent vers les troupes de l’Alliance. Les hommes du Gondor, couverts par leurs alliés Elfes, se ruent en avant pour déloger cette sale engeance.

 

Et rapidement les ennemis croisent le fer, la supériorité au combat des Hommes du Gondor est contrebalancé par la supériorité numérique des Gobelins. Et les premiers corps tombent sur le champ de bataille.

 

Pendant que les forces de l’Alliance ferraillent dans les ruines près du gué, un deuxième groupe de gobelins file et traverse la rivière par le pont. Mais les archers Elfes veillent, et bientôt il ne reste que des cadavres au milieu du chemin.

 

Mais, dans la pagaille, un gobelin s’échappe au travers du gué et file entre les arbres qui le protègent des flèches adverses. Les Elfes, occupés à sécuriser le pont, et les Hommes du Gondor, qui ont encore maille à partir avec un piquier dans les ruines, sont trop loin pour le rattraper, et celui-ci s’enfuit et disparaît.

Victoire des Gobelins !

Bon, les décors non peints c’est vraiment pas top. Donc, changement de plan, une fois l’Alliance peinte, je m’attaque à la mise en couleurs des ruines et des arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.