Tuto – Socles Futuristes (Space Crusade)

Toujours dans mon projet Space Crusade, j’ai besoin de rajouter un peu de texture sur les socles. En effet, ce jeu a été édité en 1990, et voici les standards de l’époque :


Ça fait mal ! 😀

1. Le matériel

  • de la carte plastique, j’ai de la Gale Force Nine en plusieurs épaisseurs (GFM440 Plasticard Variety Pack: 9 Pieces)
  • des emballages de récupération sympas
  • la boîte à rabiots
  • au moins un socle basique
  • de la colle cyanoacrylate : pas besoin de dépenser une fortune en produit de marque (Loctite / Super Glue), le premier prix est identique et 2 à 3 fois moins cher
  • scalpel, outils à graver, règle métallique, …
  • du GreenStuff, le mien est du The Army Painter acheté chez Ludikbazar

2. La base

On commence par découper des cercles de carte plastique, ils serviront de base pour nos socles personnalisés. J’utilise ici une feuille de 0.03″ d’épaisseur si je dois ajouter des couches en relief, et une feuille de 0.06″ s’il s’agit uniquement de gravure.


On pourrait réaliser le montage directement sur le socle existant pour un exemplaire unique, mais comme je souhaite dupliquer ces socles il vaut mieux partir sur une version la moins épaisse possible (cf. Tuto – Moulage à venir).

3. Création

Là on laisse libre cours à sa créativité.
J’ai récupéré des emballages alimentaires aux reliefs très intéressants, boîte de biscuit, paquet de crêpes, et des rouages d’une minuterie d’un appareil électroménager cassé.
On procède aux découpes et à l’assemblage en variant les morceaux pour ne pas avoir un socle trop uniforme.


On peut insérer des morceaux de carte plastique, préalablement gravés (scalpel+règle métallique pour les rainures, perceuse à main pour les trous, …)

Ensuite, on comble les trous entre les différents morceaux et sur la tranche avec du Greenstuff. L’objectif est de gommer au maximum les jonctions pour avoir un meilleur rendu.

On laisse sécher le Greenstuff, puis on s’occupe des finitions : on affine, on rappe, on lime, etc. pour enlever le surplus.

Pour ce socle, je suis parti d’un morceau de carte plastique plus épais. J’ai d’abord réalisé les marquages au crayon, puis j’ai creusé la carte sur ces marques.

Enfin, on passe une sous-couche pour vérifier le rendu.

Pour celui-ci, je voulais une surface en nid d’abeille. On part donc d’une boule milliput aplatie, et on marque l’empreinte avec un tournevis à tête hexagonale :

Une fois sec on passe une sous-couche foncée pour mieux voir les imperfections, puis on lime la surface pour les gommer :

4. Accessoires

Dernière étape (avant peinture), on peut accessoiriser le socle. Au choix, tuyaux qui traîne par terre, munitions, … A vous de voir. On peut réaliser ça en Greenstuff et on colle le tout sur le socle.

Le p’tit +: Pré-percer le socle et la figurine à l’emplacement désiré avant de placer les accessoires.

Le p’tit + : Pour des douilles très crédibles, on découpe des petits cylindres, suivant le type de calibre désiré, dans un trombone, une épingle, ou mieux une cheminée en résine récupérée sur une figurine (plus simple à mettre en œuvre et avec un résultat plus propre ).

Pour les plus riches 😉 il est possible d’acheter des tiges de styrène qu’on découpe en rondelle pour simuler les douilles (version « Luxe » donc). Compter 5€ le sachet, avec lequel vous ferez quelques centaines de douilles au bas mot.


Le p’tit +: Pour simuler un tuyau, il est possible d’utiliser un petit fil électrique. La gaine de plastique est au bon diamètre, et le fil métallique à l’intérieur permet de conserver la forme donnée au tuyau.

5. Mise en couleur

Et on termine par la peinture. Mais là on sort du tuto…
Voici le résultat :


Ça donne tout de même un meilleur rendu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.