Open The Box – DreadBall

Ayé il est là !
Après une semaine pour faire le trajet Angleterre-France, mon exemplaire de Dreadball est enfin arrivé.

J’avais donc commandé :

  • un Striker
  • completist pack S1
  • completist pack mix S2/S3 pour les robots, l’équipe féminine, les poulpes et les Judwans
  • Gabe et le Praetorian
  • un paquet de socles

Une jolie lettre accompagne le paquet et annonce tout de suite la couleur :

  • les bonus Striker
  • les completist packs
  • Gabe et le Praetorian
  • les socles en rab

seront tous livrés début 2013.

Et voici donc un petit Open The Box :
La boite mesure environ 32cm x 34cm 


A l’ouverture, on retrouve la carte de points Mantic, le livret de règles, l’invitation pour l’évènement Dreadball à venir, …
La litho signée par Ronnie
Le plateau de jeu d’une bonne épaisseur (je me suis laissé dire que ce n’était pas une habitude chez Mantic, c’est donc une bonne chose)
Le contenu de la boite : le roster pad et les socles, les cartes et les dés, et les figurines
Les jetons en carton font 1 mm d’épaisseur, ça ne tiendra pas longtemps (Mantic s’est expliqué sur ce point : un problème d’imprimeur les a obligé a trouver une solution de secours en urgence, et voilà le résultat)
Heureusement, les jetons en plexi sont là et bien épais.
Les cartes Event, Special Move, et Special
La mini planche de décals pour les n° des joueurs (de 01 à 14 dans 4 polices différentes… dommage quand on peut avoir jusqu’à 16 figurines standards dans son réservoir de joueurs)
Les 48 socles du Striker (presque pas abimés malgré les apparences).
Et enfin, les figurines 
On a donc 10 Midgard Delvers (3 poses) 
Un nain en gros plan 
Un autre nain en gros plan 
Ouille les lignes de moulage ! 
Idem de l’autre côté 
Et voici 10 Greenmoon Smackers (3 poses) 
Un orc en gros plan 
Un gob en gros plan 
Et voici l’arbitre et ses deux ballons 
La même de dos 
Les 10 Tronteks 29ers (3 poses) 
Un humain en gros plan 
Un autre humain en gros plan 
Et enfin 10 Skittersneak Stealers (3 poses) 
Avec un gros plan sur un gros rat 
Dans les bonus du Striker, le fameux trophée 
Et on attaque les MVP avec John Doe 
Suivi de Reek Rolat 
Le fameux Number 88 
Tout le monde aura reconnu Lucky Logan 
Là c’est censé être Gorim Ironstone, mais il a l’air plus petit que ses comparses, il est tout menu. 
La belle Wildcard 
The Enforcer 
Le coach Renton (admirez les superbes bavures au niveau du visage) 
Et pour terminer, Slippery Joe 

En conclusion : il y a vraiment beaucoup beaucoup de boulot d’ébavurage et beaucoup de boulot d’assemblage avant de pouvoir ne serait-ce que jouer une partie.
On est bien loin de ce qui avait été promis par Mantic, à savoir des figurines monobloc ou très simples à assembler…
Alors si en plus on veut peindre avant de jouer… pfiou…

2 réflexions au sujet de « Open The Box – DreadBall »

  1. han mais t’as meme pas le beau plateau acrylique et je peux te dire qu’il est boooo :p

    En effet, l’ébarbage quelle galère ! Sur mes rats, je l’ai fait une fois, j’ai tout monte, j’ai remis un coup, j’ai ensuite sous couche blanc, et re ébarbé des trucs oubliés.

    Et en passant a la peinture, je vois que j’en ai oublié d’autre !!!

  2. Yep, j’ai trouvé les plateaux trop chers et avec trop de morceaux, j’ai préféré éviter.
    Quitte à s’en faire un perso plus tard (from scratch ou sur bâche).

    Sinon, merci de me remonter le moral pour l’ébarbage, j’ai déjà passé 3 soirées dessus et je n’en suis pas super satisfait non plus (sans sous-couche, c’est pour dire)… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.